[LinuxLite] – Ouvrir une session qui ne s’ouvre plus !

Salut à tous,

 

Pour le plus grand confort de ma petite famille, j'ai une jolie interface graphique sur mes ordinateurs tournant sous Linux ...

Aussi, parfois, même au meilleur, il arrive de se coincer les doigts dans la porte ...
Ainsi, l'autre jour j'étais à démarrer un de mes pc, mais ... impossible d'ouvrir ma session ...

 

 

Lorsque je saisissais de mauvais identifiants j'avais bien un message d'erreur, mais ... lorsque je saisissais les bons ... l'écran devenait noir puis revenait à l'écran de connexion ...

C'est là que je me suis dit :

finalement  ...
la console ce n'est pas si mal ....

 

Mais bon, j'ai eu pitié pour mes loustiques à la maison !

Je suis donc entré dans l'arène  !

 

Tout d'abord, je suis passé en mode console avec un petit contrôle de touche magique :

"CTRL" + "ALT" + "F1"

Je suis arrivé donc sur la console, où l'on me proposait de me connecter

 

 

J'ai donc saisi à la main mon identifiant, puis mon mot de passe, et je suis arrivé dans mon petit environnement sans le moindre pépin !

Maintenant que je suis connecté sur ma session, testons de lancer l'interface graphique avec la commande :

startx

Grand moment de solitude ... rien ne se passe durant les 30 premières secondes ...

Puis vient s'afficher le message suivant :

timeout in locking authority file /home/dyrk/.Xauthority

J'ai donc fait un "hard reboot" en restant appuyé sur le  bouton "power" de mon ordinateur !

j'ai répété l'opération :

  • Contrôle de touches pour arriver sur la console
  • Connexion à mon compte

Puis j'ai supprimé ce fichier avec les droits "root" (admin)

sudo rm -f /home/dyrk/.Xauthority

Je l'ai ensuite recréé

touch /home/dyrk/.Xauthority

Et j'ai relancé l'interface graphique !

startx

 

Devinez quoi ?
Et bien ça a fonctionné ?!?

 

Conclusion

j'espère que cette petite astuce / anecdote permettra à certain d'entre vous de ce sortir de ce genre d'impasse si vous y êtes confronté !

 

Partagez ce contenu

2 comments

  • Il faut bien préciser que cette solution ne s’applique qu’à ce problème et non à tous les écrans noirs ! Par exemple il n’aurai absolument pas résolu le fameux bug de la Manjaro Linux de début avril.
    Par contre, passer par la console est en effet le meilleur des réflexes possible. Si ce qui apparait sur l’écran n’est pas satisfaisant, une autre bonne piste de débug est la commande :
    dmesg | tail -n 50
    50lignes sont en général plus que suffisante pour arriver à chopper les messages d’erreurs :)

    • Et je me réponds à moi-même pour préciser qu’en général, avant ce genre de manip de suppression/création il est de bon ton de lancer un petit ls -l pour pouvoir recréer le fichier avec les droits à l’identique ^^ ici comme c’est un fichier générique aucun problème c’est trouvable ailleurs ;)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *