Réutiliser vos tickets de métro à volonté

 

tetes

 

Je lisais un article interessant de virtualabs.fr qui traitait des bandes magnétique.
Il s'agit d'un sujet qui m'interesse, mon ancienne carte bleu m'a fait défaut un bon million de fois à cause de sa bande magnétique défectueuse.

 

Et il se trouve donc que VirtuaLabs à analysé le contenu de la bande magnétique des tickets de métro.

 

Alors avant de vous en dire plus, je vais faire une brêve explication de comment fonctionne les bandes magnétique.

 

Ces fameuses bande marrons situé au dos de chacune de vos cartes de fidélité, de vos tickets de parking ... ne sont rien d'autre que des pistes audio ! Et oui ! Comme vos cassette.

Il suffit juste de bricoler la piste de lecture pour pouvoir extraire le contenu de ces fameuses pistes !

La on ne fait que parler de la lecture, pour ce qui est de l'écriture, c'est autre chose ^^

 

Enfin bon pour revenir au ticket de métro, VirtuaLabs a utilisé 3 tickets de métro.

1 neuf.

2 utilisés.

Et voici ce qui en ressort :

 

Ticket neuf:
11111111 00100 11111 11111 11111 0

Ticket #1:
11111111 00100 11111 00110 01001 0

Ticket #2:
11111111 00100 11111 00110 01110 1

 

Voici à quoi corresponde chaque segment, de chacun des tickets :

11111111 : probablement au système de lecture à calculer la vitesse de balayage, une sorte de padding

00100 : probablement au type de ticket.

11111 : marqueur / séparateur

 

Les 2 dernières séquences semblent être un code de station (présent sur les tickets compostés)img_1012Conclusion, il est assez simple de cloner des tickets de métro afin de les réutiliser

Partagez ce contenu

One comment

  • Salut,

    J’ai également lu l’article et je suis très interessé pour fabriquer un lecteur de ticket de metro. Mais je ne trouve aucun schéma de construction. Peut être que des personnes ont des pistes ?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *