Un rôle de fusible dans les SSII

Salut à tous,

 

Je discutais avec un collègue, de personne que l'on peut qualifier de "fusible".

Ce sont des personnes que l'on envoie volontairement au casse pipe, pour divers motifs.

 

Cette technique se démocratise de plus en plus, avec des aspects plus ou moins raffinés.

 

On peut vous envoyer en mission, non pas pour vos compétences, mais pour :

  • Vous utilisez comme coupable lors d'un projet chez un client qui va mal.
  • Faire jouer les tarifs des prestations concurrentielles.
  • Servir d'exemple pour un chef ayant un besoin de se faire respecter de son équipe
  • ....

 

 

 

Exemple 1 - Négociation de tarifs :

 

Une Entreprise A, utilise les prestataires d'une entreprise B :

Sans titre

L'entreprise A souhaite conserver la main-d'oeuvre fournie par l'entreprise B, mais elle souhaite réduire le coût des prestataires.

 

L'entreprise B refuse de baisser ses tarifs malgré la demande de l'entreprise A.

 

Pour faire peur à l'entreprise B, l'entreprise A fait alors venir un prestataire d'une l'entreprise C

 

Sans titre

 

Ce fameux prestataire de l'entreprise C, sera le fusible ...

 

Les prestataires de l'entreprise B et l'entreprise B, vont prendre peur d'être remplacés par les prestataires de l'entreprise C ...

Le prestataire de l'entreprise C, va ainsi subir les pressions de ceux de l'entreprise B.
Il va également subir les pressions de l'entreprise A, qui ne souhaite pas le conserver indéfiniment dans sa stratégie.

Ainsi ... l'entreprise A va pouvoir renégocier les tarifs de l'entreprise B, et évacuer le prestataire de l'entreprise C, sous différents prétextes ... "mauvais travail" ou bien "un problème de sociabilité avec le personnel" ...

 

Bref vous l'aurez compris, l'entreprise A, aura un fusible pour jouer sur les 2 fronts ...
Se servir d'une personne pour réduire les tarifs de l'entreprise B, et laisser sortir la personne...

 

 

Exemple 2 - Problème d'autorité :

 

autorite-parentale

 

Un chef de service a un problème d'autorité, il fait alors appel à une société de services pour intégrer un "fusible".
Cette personne n'aura pas vocation à rester dans l'entreprise, juste d'y être suffisamment de temps pour qu'elle s'intègre parmi l'équipe.

Une fois celle-ci bien intégrée, le chef de service l'éjectera sous prétexte de "mauvais travail", donnant ainsi dans son service, une image de chef autoritaire et sans pitié.

Le service, surpris par ce départ, se remettra à travailler la peur au ventre d'être le prochain.

 

Conclusion :

 

Je n'irais pas plus loin dans les exemples, sinon pour vous dire que, si vous vous rendez compte que vous jouez un rôle de fusible, il faut l'acter officiellement.
Car sinon, vous passerez surement pour un personnel de mauvaise qualité, dont plus aucune SSII ne voudra.

Partagez ce contenu

2 comments

  • Qu’entends tu par « acter officiellement » le fait qu’on est un fusible?
    Et quels moyens a t’on selon toi de savoir qu’on se retrouve dans ce rôle?

    C’est vraiment une pratique courante? ou c’est juste un cas isolé ton pote?

    • Salut dualife,

      Et bien pour répondre à ta question, je m’appui indirectement sur plusieurs témoignages.

      Travaillant aujourd’hui en mission pour une entreprise nationale, je me retrouve en contact avec beaucoup de prestataire de différentes entreprises

      Ce qui est plutôt utile pour recueillir diverses expériences.

      Le comment le déduire, je dirais qu’il faut faire un travail d’analyse, lorsque l’on te présente une mission, discuter avec le client, ton commerciale, connaitre un peu l’ambiance, et discuter avec le personnel.

      Pour l’acter « officiellement », il faut juste faire en sorte que le client, toi et ta boite, soyez en phase.
      Histoire que tu ne te fasse pas éjecter d’un projet pour avoir joué le rôle de fusible, et que ta boite n’ayant pas été informé, te considérerait comme un mauvais élément.

Répondre à Admin Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *